Draguer les filles

Shit test : comment ne pas tomber dans le piège des femmes ?

Shit test, cet anglicisme ne vous dit peut-être rien, pourtant, vous faîtes certainement parti de ses nombreuses victimes. Grosso modo, il s’agit d’un test que les femmes font passer de manière plus ou moins consciente aux hommes qui flirtent avec elle.

Son objectif principal est de récupérer le contrôle de la situation et surtout, de débusquer l’anguille sous roche. Autrement dit : saboter votre technique de séduction. Mais vous allez voir qu’en comprenant son mécanisme, le shit test peut même devenir un atout de séduction ! Finalement, toutes les armes ont un double tranchant …

shit test des filles

Le shit test : qu’est-ce que c’est exactement ?

Comme je vous le disais, le shit test est un test que font passer les femmes aux hommes qui flirtent avec elles. Certains diront que c’est une sorte de détecteur de baratineurs, de beaux parleurs ou de coureurs de jupons. Mais le fait est que même si ce n’est pas votre cas, un shit test peut quand même vous mettre hors-jeu. Parce qu’un shit test ne sert pas simplement à savoir si vous êtes honnête, il sert aussi à savoir si vous valez la peine d’aller plus loin. Partant du principe qu’il ne suffit pas d’être honnête pour séduire une femme …

Finalement le shit-test est une sorte de filtre. C’est un peu comme la question piège de l’entretien de travail. Vous savez, lorsqu’on vous demande de citer 5 défauts et que vous-vous creusez la tête pour en trouver 5 qui sont aussi des qualités. Et bien voilà, c’est ça le shit test. Il y a ceux qui n’étaient pas au courant du piège et qui vont répondre « j’ai tendance à procrastiner » et puis ceux qui savent et qui vont répondre « parfois, en voulant trop bien faire, je perds du temps« .

Mais ce n’est pas le tout de savoir qu’il y a un piège, encore faut il savoir comment y répondre. Parce qu’il y a aussi tous ceux qui sont au courant et qui diront :  » je suis un tout petit peu fainéant. Juste les lundis et les vendredis. »

Comment reconnaître un shit test ?

La première étape, c’est effectivement de pouvoir dénicher le piège. Pour cela, il faut comprendre ce que le shit test cherche à savoir. Si nous reprenons l’exemple de l’entretien, l’employeur ne cherche pas tacitement à connaître vos petits pêchers. Il veut simplement savoir comment vous réagissez face à une question déstabilisante. Parti de là, il va en tirer ses propres conclusions. Les femmes font un peu la même chose. Il y a donc deux indices qui ne trompent pas :

  1. Vous êtes déstabilisé : la question ou la remarque vous semble sortie de son contexte ou incongrue. Parfois, il y a une petite pointe de malice et vous pouvez vous sentir attaqué. Certains shit test vont même jusqu’à l’humiliation, mais dans ce cas, je recommande d’avoir un peu d’amour propre et de passer à autre chose.
  2. Vous êtes exposé : elle questionne un aspect personnel de votre vie, vos actions, vos intentions etc.

Et pour ceux qui se le demanderaient : non, il n’y pas un seul shit test. Cela va dépendre de la femme mais le terrain est généralement miné jusqu’au bout ! Même lorsque vous êtes en couple, je dirais que vous n’êtes pas à l’abris … En faite, il n’y a qu’un seul cas où vous échappez au shit test, c’est lorsque vous êtes en pleine friendzone. Mais là, je ne sais pas ce qui est pire, sortir de la friendzone ou déjouer les questions pièges !

Exemples de shit test communément pratiqués.

Comme je vous le disais, le terrain est miné tout au long de votre approche. Et même au delà. Il existe donc des dizaines et même des centaines de shit test. Cependant, je pense qu’il est possible de schématiser un peu et de les regrouper en 3 grandes catégories. Finalement, il s’agit un peu de  » 3 niveaux de filtres » si vous passez le premier, vous passez au second et ainsi de suite.

# 1 Le shit test anti-relou.

Lorsque vous envoyez un premier message sur un site de rencontre ou lorsque vous abordez une femme, sa première pré-occupation est de démasquer les relous. Un relou, c’est tout simplement un homme qui pratique la drague brute, sans détour, sans subtilité … en fin de compte sans séduction. Car oui, les femmes aiment qu’on leur fasse la coure !

Bref, le premier filtre vise donc à mettre hors jeu ceux qui les approchent avec de gros sabots à coups de « Hello miss« . Généralement ce type de shit test est assez costaud et agressif, si votre approche ne lui a pas plu, vous avez peu de chances qu’elle vous laisse poursuivre. Dans ce cas, il vaut peut-être mieux passer à quelqu’un d’autre et soigner votre première impression.

# 2 Le shit test anti-baratineurs.

Si votre approche lui plait, elle engagera la conversation avec vous. Mais très vite, et surtout si elle sent que vous avez confiance en vous, elle essayera de savoir si vous êtes un beau parleur.

shit-test anti baratineur

En réalité, ce qui a tendance à préoccuper une fille à se stade, c’est de perdre la main sur leadership de la situation dès le début. Elle ne veut surtout pas vous laisser penser qu’elle est dupe de votre petit jeu. C’est pour cela que ce shit test s’adresse particulièrement à ceux d’entre vous qui sont à l’aise avec la séduction. Elle vous demandera par exemple « tu dis ça à toutes les filles ? » ou encore « tu es inscrit depuis longtemps ?« 

Le but ici est de désamorcer les doutes qui pèsent sur vous. Et je vous déconseille de tester vos aptitudes d’acteur. Ce qu’elle cherche c’est de l’authenticité. Peu importe ce que vous allez dire, ce qui compte, c’est que ça ne sonne pas faux. Donc, soyez franc, tout simplement, sans prise de tête. Vous aimez séduire et ce n’est pas un crime !

# 3 L’épreuve finale.

Bien, si vous passez le shit test du baratineur : félicitations, beaucoup d’hommes échoues. Non pas que beaucoup d’hommes soient effectivement des baratineurs, mais parfois plus ont essaye d’avoir l’air innocent et plus on est suspect.

Bref, une fois qu’elle s’est assurée que vous êtes quelqu’un de relativement honnête, elle va bien sûr vouloir connaître vos intentions. C’est généralement le dernier filtre avant une première rencontre ou la concrétisation d’un baiser. C’est le moment de sortir vos phrases qui font craquer les filles et de gonfler votre confiance en vous.

En effet, elle est sur le point de baisser sa garde et de vous laisser l’approcher réellement. Mais avant, elle souhaite savoir si vous en valez la peine. Elle veut savoir si elle vous intéresse vraiment, si vous cherchez quelque chose de plutôt sérieux, si vous cherchez à avoir une copine. Elle vous dira par exemple : « ça va un peu vite » ou « je ne suis pas sûre de vouloir te donner mon numéro » ou encore « tu cherches quoi au juste ?« .

Comment répondre au shit test ?

Bien, normalement à ce stade, vous devirez être capable de repérer les shit test de loin ! Et comme vous connaissez le mécanisme, j’imagine que vous avez une petite idée sur la manière d’y répondre. Mais, pour le doute, voici quelques recommandations :

Ne vous braquez pas !

Je sais, parfois les shit test sont un peu agressifs et on a très envie de répondre de manière tranchante. Mais dans la majorité des cas je vous recommande de prendre ces shit test comme un jeu.

Vous jouez au séducteur, au beau gosse et elle joue à débusquer le séducteur. C’est un peu comme un cache-cache sexualisé. Ayez toujours cela en tête : la séduction est un jeu, certaines jouent avec les griffes rentrées, d’autres non … C’est à vous de vous adapter ou non, vous êtes libre. Mais si vous réagissez de manière agressive, vous arrêtez net le jeu et avec lui, toutes vos chances de conclure.

Si elle va un peu loin, vous pouvez toujours lui répondre « Tu vas un peu loin, je veux juste passer un bon moment ... »

N’utilisez pas la logique.

Autre erreur courante est celle de répondre par la logique. Pour commencer, le shit test est un mécanisme de défense tout droit venu du centre émotionnel de la femme. Derrière tout cela, il y a souvent beaucoup d’insécurité, un manque de confiance en soi, et parfois un passé douloureux.

Mais surtout : si vous répondez par la logique, vous lui donnez pied pour qu’elle rebondisse avec un nouveau shit test ! Vous ne désamorcez rien du tout, vous confrontez. Par exemple : elle vous dit « je trouve que ça va un peu vite entre nous » et vous lui dites « oui, enfin cela fait tout de même trois heure qu’on discute !« . Le plus probable est qu’elle réponde quelque chose du style « quoi, il te faut simplement quelques heures pour cerner quelqu’un ? » ou pire « si les autres filles te donnent leur numéro aussi vite, tant mieux pour toi« . Bref. Ce n’est pas une catastrophe, mais disons que ce n’est pas très efficace. Il vaut mieux désamorcer avec auto-dérision : « non, c’est juste une impression, c’est le temps qui passe vite, en réalité on parle depuis déjà 3 heures 🙂 »

Taquinez-la

Il y a pleins de façons de répondre à un shit test. Vous pouvez utiliser l’humour, l’auto-dérision, la sincérité … Vous allez ainsi désamorcer le piège. Mais puisque la séduction est un jeu, le mieux est encore de l’agrémenter ! Et pour cela, rien ne vaut la taquinerie. Attention, le but n’est pas d’avoir le dernier mot et de lui fermer le bec. Sinon, autant vous tirer une balle dans le pied…

Finalement la taquinerie, c’est comme au tennis : faîtes des échanges dynamiques, ne lui envoyez pas toutes les balles au centre mais n’allez pas non plus smasher à tout bout de champs.

Vous allez voir, avec un peu de pratique vous deviendrez un expert et le shit test sera même votre botte secrète …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page